TRAITEMENTS PARODONTAUX

Les maladies parodontales, également connues sous le nom de « parodontite », consistent en un retracement gingival, évoluant vers la découverte des dents et, finalement, vers leur chute. La parodontite n'est pas une maladie de courte durée, évoluant sur une longue période de temps et sur plusieurs étapes, ajoutant à chaque fois de nouveaux effets dévastateurs sur la santé bucco-dentaire du patient.

Parodontite---Fr
denta-clinic-parodental-stadii---Fr

CAUSES

Les causes de l'apparition de la parodontite sont nombreuses et variées. Cependant, le plus souvent, elle est associée aux facteurs génétiques (cas de parodontites familiales) ou aux troubles endocriniens, psychologiques, maladies professionnelles, facteurs environnementaux défavorables, habitudes vicieuses ou un style alimentaire et de vie malsain.

Les facteurs les plus importants dans l'apparition des maladies parodontales sont: plaque bactérienne et le tartre.

SYMPTOMATOLOGIE

Beaucoup de patients ne reconnaissent pas les premiers symptômes des maladies parodontales, ce qui n'est pas très évident. La maladie se développe en trois étapes: la gingivite, la parodontite superficielle et la parodontite profonde.

Les symptômes de la première phase comprennent:

  • - inflammation de la gencive (gingivite), qui se manifeste par le changement de couleur vers le rouge violet;
  • - douleurs;
  • - sensation de prurit gingival;
  • - saignement gingival.

Dans les deux phases suivantes, les symptômes mentionnés ci-dessus ajoutent une rétraction gingivale, puis entraînent l'os alvéolaire, atteignant la formation de poches parodontales et la perte des dents.

TRAITEMENT DE LA MALADIE PARODONTALE

Il est très important pour le patient de reconnaître les premiers signes de la maladie et de se présenter le plus tôt possible au chirurgien dentiste, car le traitement de la parodontite est complexe et vise, tout d'abord, le ralentissement de la progression de la maladie. Ainsi, pour assurer le succès, la coopération du patient est essentielle.

Compte tenu de l'état de la maladie, le chirurgien dentiste décidera un programme de traitement effectué en plusieurs étapes, y compris l'utilisation même locale de médicaments anti-inflammatoires, antimicrobiens ou des antibiotiques.

Le but du traitement parodontal est d'éliminer à la fois les bactéries et le tartre et de restaurer les dimensions normales du sillon gingival. Pour cette raison, les radiographies sont très importantes, mettant en évidence la perte osseuse autour des dents.

Après avoir suivi le traitement établi par le médecin, l'état de la gencive sera réévaluée, enlevant, encore une fois, les possibles nouveaux dépôts bactériens. Dans certains cas l'ajout d'os peut être nécessaire pour améliorer la condition de la dent. Dans d'autres cas, les traitements prothétiques peuvent être nécessaires (consistant en analyses et équilibrages occlusales). Enfin, dans les étapes avancées de la maladie, on fera appel au traitement chirurgical: curetage sous gingival, gingivectomies, les opérations avec "lambou", les ajouts osseux, application de substances pour la régénération des tissus.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Comment peut-on éviter la maladie?

La principale façon par laquelle toute personne peut éviter le développement des maladies parodontales est d'adopter une hygiène orale impeccable. De plus, en se présentant au cabinet du chirurgien dentiste dès les premiers signes de maladie, elle peut être arrêtée ou même éliminée (* NB: la gingivite est réversible).

Le respect d'une hygiène orale irréprochable implique non seulement un brossage régulier des dents mais aussi un changement périodique de la brosse à dents (à 3 mois ou les premiers signes d'usure), l'utilisation d'un dentifrice approprié, ainsi qu'un bain de bouche et un fil dentaire pour nettoyer les espaces interdentaires des débris alimentaires et pour empêcher l'accumulation de bactéries.